▶️ Aurélien Pradié, invité de la matinale de CNEWS



« Au Centre de rétention de Coquelles que j'ai visité, j’ai échangé avec les policiers. Ils ne veulent pas d’algécos supplémentaires ! Soyons sérieux sur ce sujet. L’impératif est à la reconduite aux frontières. Pas à l’augmentation des rétentions pour lesquelles nous n’aurons jamais assez de places. »